• Les Distributeurs Automatiques de fruits de mer

  • 1

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Après les oeufs bio, les produits laitiers ou encore la pizza, un petit nouveau a fait son apparition dans la Manche à Pirou : le distributeur de fruits de mer ! La machine réfrigérée permet d'acheter moules, huîtres et bulots à toute heure.

Vente directe de fruits de mer à toute heure


La machine a  été conçue sur-mesure,-  par Providif - selon les besoins du conchyliculteur : "on a pu adapter l'outil à nos besoins" explique Ghislaine Lefeuvre, gérante de Conchy Marée, "je suis allée voir des maraîchers pour avoir des conseils, ils utilisent déjà ce genre de machines".  Le projet aura mûri deux ans avant l'installation du distributeur de fruits de mer à Pirou.

L'investissement est conséquent mais l'ostréicultrice table sur 4 à 5 ans pour rentabiliser la machine. "Même si ce sont de petites quantités, cela nous permet de conserver notre marge" ajoute-t-elle.

Difficile de vendre en direct quand on travaille sur les parcs. Le distributeur était l'allié idéal  "Ca commence à fonctionner du mercredi au dimanche", un peu comme en poissonnerie. Les horaires des acheteurs restent assez classiques eux-aussi : les ventes s'effectuent le matin, en début d'après-midi et après 17 heures.

 

Disponible 24h/24

Le but : adapter les nouvelles technologies, aux besoins des consommateurs. À Pirou, les riverains ont l’habitude d’acheter leurs fruits de mer, directement chez les producteurs. Or, entre la pêche et les périodes de marée, ils ne sont pas toujours disponibles. L’entreprise de conchyliculture, « Conchy marée », a donc résolu le problème en installant un automate, disponible 24h/24 et 7j/7, juste devant son atelier.

Le soir, les gens veulent des produits frais, mais ils se décident au dernier moment. Avec ce système, ils peuvent venir les chercher n’importe quand.

Relié à son téléphone

Tout en inox, puisque situé en bord de mer, l’automate garde les produits à température régulée. « Notre force, c’est de proposer un panier très diversifié : des bulots, des moules, des huîtres, des crevettes… nous essayons de coller aux demandes des consommateurs », explique Ghislaine Lefeuvre. La machine est chargée tous les matins et une permanence est assurée à partir du jeudi, jour où les clients sont les plus nombreux.

L’automate est relié à mon téléphone. S’il se vide ou qu’il y a un problème, je reçois une alerte. Idem, si les clients rencontrent un problème. Mon numéro est affiché, ils peuvent facilement me contacter».


"vendre en local et se diversifier"


"Ce type de vente permet de se diversifier et de toucher davantage le public local" explique Ghislaine. "Les produits seront fonction de la saison mais en ce moment, on y trouve des moules dans des sachets prévus pour 2 à 3 personnes, des bulots cuits (1kg) ou crus (2 kg), et des huîtres par 24. Les prix sont les mêmes qu'en vente directe, ni plus ni moins."

Reportage JB Pattier, J Hamard (21 oct 2016) :http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/